Les collégiens de Bain partent pour Fukushima

Dans le cadre des séances scolaires du Mois du Film documentaire, une classe de 4e du Collège Saint-Joseph de Bain-de-Bretagne a travaillé sur le film La Terre abandonnée

La Terre abandonnée

La Terre abandonnée est un documentaire de Gilles Laurent, réalisé en 2016. Ce dernier a suivi le quotidien des quelques irréductibles vivant encore dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima.

Dans le cadre du Mois du film documentaire, le film a été projeté à Pancé le dimanche 19 novembre devant une cinquantaine de personnes. Vous pouvez retrouver notre article sur la soirée par ici.

Les 4e embarquent pour le Japon

Mais avant cette diffusion publique, une classe de 4e du Collège Saint-Joseph à Bain-de-Bretagne a eu la primeur avec une projection directement dans leur CDI. Un visionnage qui tombe à pic pour ces collégiens impatients de découvrir le film sur lequel ils travaillaient depuis plusieurs semaines déjà.

En effet, la professeure de français Laurence Meurice et la documentaliste Sabine Feillel ont développé un véritable travail pédagogique autour du film et des thématiques qu'il aborde. Ainsi, la Terre abandonnée a été un terrain de jeu parfait pour les cours de français ou ceux d'éducation aux médias et à l'information, mais pas que ! En effet, la thématique du nucléaire et des séismes a trouvé écho lors des cours de sciences, tandis que le professeur d'histoire-géographie a bien l'intention de faire du lien entre son programme et les histoires racontées dans le documentaire.

Si La Terre abandonnée a traversé les salles de classe, les échanges ne se sont pas cantonnés aux cours puisque le lendemain de la projection les élèves ont eu la chance de partager un temps d'échanges avec Cyril Bibas, le producteur du film. Ensemble ils ont pu aller plus loin et tenter de répondre à toutes les questions soulevées après la projection. Cyril a pu leur présenter son métier de producteur, mais également, en qualité de proche de Gilles Laurent, expliciter davantage les intentions du réalisateur, malheureusement décédé en 2013.

Mais ce qui a davantage interpellé les élèves, ce sont les choses très quotidiennes de cette vie si particulière dans ce désert de radiation. Les questions, les demandes de précision et les inquiétudes de ces jeunes spectateurs vis-à-vis des personnages qu'ils ont suivi pendant près d'une heure, ont fusé durant toute la matinée avant de finalement prendre congé de Cyril Bibas. Pour mieux prolonger l'aventure en cours ?

Vous pouvez suivre leurs aventures sur leur site.

Création site collectivité