2. Vues d'ici #1 - bonus

Pour chaque numéro de Vues d'ici nous vous proposons une version numérique enrichie.

Un magazine enrichi

Des vidéos exclusives, des galeries photos, des articles inédits...

Retrouvez ici tous les bonus de votre Vues d'ici #1 (à télécharger ici)

Et pour toutes réactions ou suggestions concernant le Vues d'ici, n'hésitez pas à nous contacter à : media@bretagneportedeloire.fr

Les dessous de Vues d'ici

Le choix du nom

Ah, vaste histoire que celle-ci ! En effet, qui dit nouveau territoire dit nouveau magazine, et donc plein de nouveautés. En plus d'une maquette flambante neuve, les équipes de la Communauté de communes ont eu la lourde tâche de trouver un nouveau nom emblématique pour remplacer les ex-Quatrain et Traverses.

Les agent·e·s communautaires, travaillant au quotidien au plus près des usager·e·s, et l'ensemble des élu·e·s, communaux et/ou communautaires, ont été invité·e·s à rejoindre un Comité de rédaction. Comité qui a donc notamment travaillé sur le choix d'un nom pouvant illustrer la diversité de notre territoire et de ses acteurs. Comme vous le savez-donc, le nom retenu a donc été Vues d'ici, en lien avec les photographies (illustrées visuellement ou verbalement) de notre territoire, de ses actions et de ses habitant, que nous vous offrons à chaque numéro.

Mais, petite exclusivité rien que pour vous, saviez-vous quels autres noms ont pu être envisagés ? Et bien le Comité a hésité, entre autres, avec :

  • Inspir'Action
  • Perspectives
  • Traits d'union
  • Bretagne porte de Loire Infos
  • Qui dit tout

Et vous alors, vous sentez-vous proches de Vues d'ici ou auriez-vous eu d'autres idées à proposer ?

La couverture

Pour chaque numéro du Vues d'ici, ce sont directement les habitant·e·s et usager·e·s du territoire qui seront mis en avant sur la couverture du magazine.

Les seuls critères a respecter sont d'avoir un lien avec le territoire (y habiter, y travailler, y pratiquer un loisir,...). À partir de là vous êtes tous les bienvenus dans notre studio photo géant qu'est Bretagne porte de Loire Communauté !

Pour ce premier numéro, 7 participants ont pris la pose sous l'oeil aguerri du photographe professionnel Patrice Dorizon. Et comme il nous a été très difficile de faire un choix pour n'en retenir qu'une en couverture, voici en exclusivité pour vous les " presque en couverture du Vues d'ici " : (cliquez sur la photo pour les voir en plus grand).

BPDLComcom-0302 BPDLComcom-0303 BPDLComcom-0305 BPDLComcom-0309 BPDLComcom-0314

BPDLComcom-0327 BPDLComcom-0336 BPDLComcom-0343 BPDLComcom-0359 BPDLComcom-0369

BPDLComcom-0373 BPDLComcom-0378 BPDLComcom-0405 BPDLComcom-0419 BPDLComcom-0437

Gens d'ici

Prendre son envol à Saint-Sulpice-des-Landes

Depuis notre visite en avril à l'aérodrome de Saint-Sulpice, le club a eu la choix de voir certains de ses licenciés réaliser de très beaux palmarès.

Philippe de Péchy, licencié au Planeurs d'Ille-et-Vilaine, est devenu samedi 10 juin 2017 à Auch (32) Vice-Champion de France de Vol à Voile en classe libre.

Antoine Martorana, également licencié aux Planeurs d'Ille-et-Vilaine, décroche à Auch une belle 12e place.

Les courses, réalisées dans des conditions aérologiques difficiles, ont emmené les concurrents au dessus de la Gascogne et jusqu'au Périgord.

Il s'agit pour Philippe de son second podium en Championnat de France cette année, puisqu'il a terminé troisième dans la classe 15 mètres en mai 2017 (Fontenay-le-Comte).

Planeur Philippe de Péchy

Philippe de Péchy au décollage (©Stéphane Raddi)­

Planeur Antoine Martorana

Antoine Martorana à l'atterrissage (©Stéphane Raddi)

Et le palmarès ne s'arrête pas là pour le Club des Planeurs d'Ille-et-Vilaine, puisque qu'à la fin du mois d'août c'est au tour d'Aude Untersee de remporter le Championnat de France Junior de Vol à Voile en classe standard + 15m.

La compétition s'est déroulée à Châlons-en-Champagne et regroupait 43 concurrents venus de toute la France. Aude a survolé la compétition en remportant trois des quatre courses que les conditions météorologiques ont rendu possibles. Il s'agit de courses de vitesse en planeur. Les concurrents doivent utiliser les courants ascendants contenus dans l'atmosphère pour parcourir le plus vite possible le parcours imposé par la direction de course. Les distances ainsi parcourues chaque jour vont de 100 à 500 kilomètres.

C'est la première fois qu'une féminine remporte ce titre national. Aude Untersee est également membre de l'Équipe de France Féminine et a participé au Championnat du Monde en mai 2017 en République Tchèque.


aude

Aude à côté de son planeur avant la dernière course du Championnat de France

Le site des Planeurs d'Ille-et-Vilaine : www.planeur35.org

La rédactrice casse-cou que je suis à eu la change de rencontrer Aude le lendemain de son sacre et de partir voler autour de Saint-Sulpice-des-Landes en sa compagnie. Vous pouvez retrouver une interview de notre championne et une vidéo de notre vol par ici.



Ehop en voiture !

Nous vous parlions de ce dispositif spécifique de covoiturage pour les trajets domicile/lieu de travail, porté par l'association conventionnée Covoiturage+. Il y a beaucoup à dire sur le sujet, et nous n'avions bien évidemment pas pu tout dire dans la version papier. Mais la magie du numérique nous permet de vous livrer ici un témoignage garanti sans censure !

Le covoiturage ? A 7, une sacrée organisation !

Depuis que l'Agence Départementale a déménagé à Bain de Bretagne, ils sont 7 à s'organiser ensemble pour covoiturer. Avec un ou deux véhicules selon les jours : une belle gymnastique !

Pierre-Emmanuel, Olivier et Stéphane covoiturent pour se rendre au travail. Ils s'organisent avec quatre autres collègues. Tous ne viennent pas de la même commune, alors le point de RDV est donné à Orgères. Le covoiturage fonctionne tous les jours, au moins deux personnes se retrouvent sur les sept. « Et quand tout le monde est là, on prend deux voitures », indique Olivier.

Les sept collègues s'organisent via un tableau partagé sur internet. Le départ est donné à horaire fixe en général le matin. Celui qui prend son véhicule indique l'heure de retour du soir. Chacun se greffe au véhicule ou non. Un deuxième véhicule avec un deuxième horaire peut être proposé. « Celui qui ne peut pas, propose autre chose ou ne covoiture pas ce jour ». Chacun propose d'amener au moins une fois par semaine pour équilibrer, et en fonction de ses besoins de voiture le midi par exemple. « Nous ne faisons pas de comptes d'apothicaires, le fonctionnement du groupe apporte l'équilibre de fait sur les roulements de voitures » explique Stéphane.

Les avantages sont sans appel. Financièrement tout d'abord : à sept c'est très avantageux. Mais aussi et surtout c'est convivial et pratique : une vraie notion de service rendu entre eux. Un service de transport collectif dédié !

Au niveau des inconvénients, forcément, ce covoiturage nécessite une discipline horaire et une gymnastique de l'organisation. « Il faut se discipliner sur les horaires les jours où on covoiture. Mais maintenant, ça passe mieux de dire en réunion « je dois partir, j'ai mon covoiturage », avant c'était mal perçu », indique Olivier. Et puis « les habitudes sont là, on se connaît bien donc c'est facile », précise Pierre-Emmanuel.

Tout de même, il vaut mieux jeter un œil au ficher le matin en cas de modification : « Pour être sûr d'attendre tout le monde au point de rdv. Ça arrive parfois d'en oublier un qui a modifié son emploi du temps au dernier moment ». Effectivement, « il y a parfois des bugs quand on prend les deux voitures. Une fois, la conductrice a oublié de récupérer ses covoitureurs ». Heureusement, « on a les téléphones portables pour ça ».

Forcément, plus on est de covoitureurs, et plus les anecdotes fusent :

« Une fois, j'ai oublié les clés de ma voiture au bureau. Ça m'a posé problème quand mon covoitureur m'a déposé à mon véhicule le soir », rit Stéphane. « Un jour, j'ai pris le sac de ma collègue en sortant de la voiture, à la place du mien. Je n'avais donc pas mes clés pour rentrer chez moi, et ma collègue était injoignable car j'avais son téléphone dans son sac », raconte Pierre-Emmanuel.

« Et finalement, le covoiturage c'est pratique quand une roue crève, on n'est pas tout seul pour la changer ! »

LOGO EHOP NEW

<style type="text/css">p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; line-height: 120%; text-align: left; }p.western { font-size: 11pt; }p.cjk { font-size: 11pt; }p.ctl { font-size: 11pt; }a:link { color: rgb(0, 0, 255); }</style>

Dossier : repenser les jeunesses

Jeunes en TTTrans

Le projet Jeunes en TTTrans est coordonné par la Chaire de recherche sur la jeunesse de l'EHESP et a pour objectif de mettre en œuvre une recherche-action visant au développement de politiques locales de jeunesse intégrées dans 3 territoires bretons :

  • les quartiers de Kervénanec et de Bois-du-Château à Lorient
  • Morlaix communauté
  • Bretagne porte de Loire Communauté

Il s'agit de mettre en œuvre des politiques locales de jeunesse pour mieux accompagner les transitions de la jeunesse vers l'âge adulte.

Ce projet s'appuie sur l'ensemble des acteurs publics, privés et associatifs (y compris les jeunes) s'adressant à la jeunesse dans les 3 territoires.

Un certain nombre de principes d'action transversaux sont mobilisés :

  • les jeunes seront étroitement associés et invités à participer à toutes les étapes de ce projet ;
  • le projet entend mettre l'accent sur la simplification des actions et procédures, sur l'innovation dans les actions ;
  • il fait l'objet d'une évaluation continue et participative ;
  • il vise à lutter contre le non-recours aux droits et aux dispositifs.

Pour en savoir plus sur le projet :

plaquettejettt

De l'idée à l'image

Cliquez sur les photos pour voir en plus grand le travail photographique des jeunes de l'Espace Jeunes de Bain-de-Bretagne, accompagné par le photographe professionnel Patrice Dorizon.

On n'est pas pareils et ça nous rapproche

Les élèves du collège du Chêne Vert ont participé au concours Pré Vert avec leur roman photo mettant en avant la communauté des gens du voyage.

Vous pouvez télécharger le fameux roman photo ci-dessous :

Un roman photo que l'on vous conseille fortement de lire, car il a en tout cas convaincu les jurés du Concours ! En effet, ce sont les élèves de Bain-de-Bretagne qui ont gagné le premier prix. Une journée à Paris avec croisière sur la Seine puis remise des prix très officielle au CESE (Conseil Économique Social et Environnemental). Il leur a été remis un chèque de 1 000€. Les élèves se sont concertés pour décider comment utiliser cet argent. Ils envisagent une sortie loisirs tous ensemble, ainsi qu'un abonnement à une revue pour chaque élève.

Ci-dessous toutes les photos de la cérémonie à Paris

La Comcom et vous

Plan Local d'Urbanisme Intercommunal

Nous vous le disions, tous les documents relatifs au PLUIh sont disponibles sur notre site via ce lien. Les différents travaux d'urbanisme communaux quant à eux sont à consulter en Mairie ou par ici.

Pour toutes questions supplémentaires vous pouvez contacter Jean-François Rault, l'agent communautaire en charge de l'urbanisme, à : urbanisme@bretagneportedeloire.fr

Les nouveaux élus communautaires

Dans ce premier numéro nous vous partagions l'organigramme des élus communautaires de notre nouvelle intercommunalité : Bretagne porte de Loire Communauté.

À la rentrée de septembre, suite au décès de M.David, cet organigramme a dû évoluer. Vous pouvez le retrouver via ce lien ou le télécharger ci-dessous :

La recette du chef

(en cours)


Création site collectivité